RPA

10 automatisations indispensables pour un réseau léger et efficace.


Les environnements dotés de stratégies opérationnelles claires et de cadres structurés sont inévitablement confrontés à une complexité croissante de l'infrastructure et des opérations au fur et à mesure que les entreprises se développent.

Afin d'assurer une croissance régulière et fiable, il est essentiel d'optimiser le système de gestion de l'information. Fonction informatiqueL'épine dorsale informatique, qui sert de support à toutes les applications de l'entreprise et garantit l'excellence du service dans toutes les fonctions. La clé de l'évolution de l'informatique pour répondre aux exigences du paysage commercial actuel réside dans l'automatisation des opérations.

Compte tenu d'une analyse effectuée par le cabinet de conseil Exceltic à plus de 100 clients, les services informatiques doivent fonctionner à un rythme plus rapide que les entreprises. Avec l'expansion des réseaux modernes, la capacité du réseau doit être augmentée pour faire face à cette croissance.

Exceltic par le biais de son accord avec Résoudre.Ioune société leader dans le domaine de l'automatisation et de la remédiation informatiques, collaborent pour optimiser les fonctions informatiques et faire face aux complexités croissantes de l'infrastructure et des opérations.

LE POUVOIR DE L'AUTOMATISATION

  1. Accroissement de la vitesse d'exécution : L'automatisation fonctionne à un rythme beaucoup plus rapide que les humains, ce qui permet des opérations 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 lorsqu'elle est associée à des capacités informatiques de libre-service et d'auto-assistance.
  2. Réduction des coûts d'exploitationL'automatisation est non seulement plus rapide et plus facilement accessible, mais aussi moins coûteuse que le travail humain nécessaire aux opérations manuelles.
  3. Renforcement des capacités humaines : L'automatisation, en particulier lorsqu'elle est associée à l'IA, améliore les performances humaines, minimise les erreurs, réduit le besoin d'intervention manuelle et offre une plus grande flexibilité et adaptabilité.
  4. Extension des automatismes existants : L'automatisation ne remplace pas complètement les opérations manuelles, mais elle ouvre des possibilités d'amélioration et crée de nouvelles méthodes de travail efficaces.

Étude de cas n° 1 : approvisionnement en appareils

Le provisionnement des équipements implique la configuration et la distribution des équipements informatiques, une étape initiale du cycle de vie. Chaque appareil doit fonctionner correctement, car d'autres éléments de l'infrastructure informatique en dépendent. Dans un monde idéal, le département informatique achète le matériel, le branche et bénéficie de sa fonctionnalité sans faille. Cependant, la réalité exige que plusieurs étapes soient franchies avant qu'un appareil puisse être utilisé. Il s'agit notamment de la configuration du matériel physique et virtuel, de l'attribution des rôles, de la sécurité et de l'audit. L'automatisation permet de réduire les délais et de mettre en place un modèle "sans intervention" pour l'approvisionnement, y compris les audits périodiques.

Étude de cas n° 2 : réponse aux incidents

Les incidents informatiques affectent l'infrastructure et l'entreprise. Ils sont détectés et classés à l'aide d'outils de gestion et de surveillance des services informatiques. L'absence de procédures normalisées peut nuire à l'expérience des clients et prolonger la résolution des problèmes. Les accords de niveau de service informatique exigent une haute disponibilité. Les équipes d'exploitation du réseau, telles que les centres d'opérations réseau, collaborent pour identifier la cause première et y remédier, tout en tenant l'entreprise informée. L'automatisation rationalise la réponse aux incidents en réduisant les faux positifs, en triant et en déclenchant les réponses appropriées. Elle assure un reporting continu et implique les opérateurs dans les décisions critiques.

Étude de cas n° 3 : résolution de problèmes

Les réseaux deviennent de plus en plus complexes, avec de multiples sites et fournisseurs. L'introduction de l'informatique dématérialisée complique la maintenance manuelle. Le dépannage des problèmes de réseau dans un environnement diversifié nécessite la gestion de grandes quantités de données, ce qui en fait une tâche laborieuse et sujette aux erreurs. Les administrateurs de réseau et les PME sont chargés de diagnostiquer et de résoudre les problèmes. Le dépannage prend du temps, mais il est essentiel pour analyser la cause première, qui peut être due à des câbles défectueux, au routage ou à une mauvaise configuration de l'adresse IP. L'automatisation peut rationaliser ce processus en déclenchant des alertes de surveillance, en collectant et en analysant les données pour identifier les anomalies.

Étude de cas n° 4 : contrôles d'état

Les ingénieurs réseaux effectuent des contrôles réguliers pour garantir la performance et la fiabilité des réseaux. Ces contrôles portent sur différents composants, tels que l'infrastructure physique, les pare-feu, les commutateurs, les points d'accès et les réseaux privés virtuels (VPN). L'automatisation programmée des contrôles de santé permet de détecter et de traiter les problèmes avant qu'ils n'aient un impact sur l'entreprise, réduisant ainsi les interruptions. Elle libère également les ingénieurs des tâches routinières et leur permet de se concentrer sur des tâches plus complexes.

Étude de cas n° 5 : gestion de la configuration

La gestion de la configuration du réseau (NCM) est un processus de bout en bout qui couvre le cycle de vie des appareils. Il comprend la découverte, l'inventaire, la sauvegarde, la surveillance des changements, la conformité, le suivi des activités et le dépannage. Les équipes d'exploitation du réseau s'occupent de ces tâches en fonction des besoins. L'automatisation rationalise l'ensemble du cycle de vie des appareils et des configurations du réseau. Elle simplifie la configuration, la gestion des changements et la conformité grâce à des fonctions critiques automatisées telles que la planification des sauvegardes, le suivi de l'activité des utilisateurs et la génération automatique de rapports.

Étude de cas n° 6 : conformité de la configuration

Le terme "réseau" englobe les dispositifs physiques, les fonctions, les protocoles et les configurations CLI, y compris l'infrastructure de réseau en nuage avec les services natifs. La gestion du réseau est basée sur la conformité réglementaire afin de maintenir des configurations optimales et la performance de l'entreprise. Traditionnellement, une norme de configuration est établie et comparée à la configuration actuelle, et les écarts sont traités de manière réactive. Ce processus manuel comporte de nombreuses étapes. L'automatisation joue un rôle clé dans l'identification des écarts et leur comparaison avec une "configuration en or". En raison de sa nature systématique, l'automatisation devrait prendre en charge le processus plutôt que de s'appuyer sur une exécution manuelle.

Cas d'utilisation n° 7 : Patching/gestion des patchs

La gestion des correctifs protège contre les vulnérabilités et les risques en obtenant, en vérifiant et en installant les correctifs. En la négligeant, on expose les appareils à des attaques. Il est essentiel de maintenir les logiciels à jour pour minimiser le risque d'exploitation et de violation.

L'automatisation est essentielle dans la gestion des correctifs pour se défendre efficacement contre la cybercriminalité. Les logiciels automatisés permettent de programmer des analyses régulières et d'appliquer les correctifs automatiquement, empêchant ainsi l'exploitation de vulnérabilités critiques à l'aide de codes d'exploitation publiés.

Cas n°8 : Améliorations

La mise à niveau de l'infrastructure du réseau améliore la sécurité, l'évolutivité et la fiabilité, mais nécessite un effort manuel important. L'automatisation est idéale pour ce processus.

Outre la planification pour minimiser l'impact sur les opérations, une exécution méticuleuse est essentielle pour rétablir rapidement les services. L'automatisation des réseaux facilite le déploiement de nouvelles technologies, optimise l'architecture, réduit les risques et raccourcit les cycles de mise à niveau. Cela se traduit par des réductions de coûts significatives grâce à la prise en charge de nouveaux services et à la mise à niveau d'un plus grand nombre de dispositifs au cours d'une fenêtre de maintenance.

Étude de cas n° 9 : Orchestration

L'orchestration du réseau représente un niveau plus avancé d'automatisation du réseau. Elle gère des séquences de haut niveau de tâches interdépendantes dans des systèmes multiples, divers et multifournisseurs.

L'orchestration devient nécessaire lorsqu'il s'agit de dépasser les automatismes ponctuels limités. Elle permet d'unifier les automatisations individuelles basées sur des tâches en flux de travail cohérents, de normaliser et d'enregistrer les exécutions à des fins d'audit et de conformité, et d'exécuter les flux de travail en fonction de l'état et de la configuration des appareils.

Étude de cas n° 10 : retour en arrière

L'augmentation du nombre d'appareils et de services réseau, associée à des changements fréquents, rend les processus manuels peu pratiques et sujets aux erreurs. Cela retarde le déploiement de nouvelles applications et le dépannage. Une approche de type "copier-coller" introduit des erreurs et prolonge le processus.

L'automatisation du retour à la configuration permet aux ingénieurs de restaurer rapidement la dernière configuration correcte. En cas de mises à niveau ou de modifications non autorisées, l'automatisation accélère le rétablissement en identifiant et en déployant rapidement la configuration précédente correcte. Un accès sécurisé à une plateforme avec les bons outils et le bon accès aux appareils ou aux services de réseau est nécessaire.

En conclusion, dans un paysage commercial en évolution rapide, l'automatisation est cruciale pour optimiser les fonctions informatiques et faire face à la complexité croissante de l'infrastructure et des opérations. De cette manière, les organisations peuvent améliorer l'efficacité opérationnelle, accroître les performances du réseau et réduire le risque d'erreurs et d'interruptions.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'automatisation, ne manquez pas notre Séminaire en ligne gratuit le 7 juin. Accroissement de la vitesse, réduction des coûts, développement des capacités humaines, possibilité de nouvelles percées et bien plus encore. Découvrez tous les avantages de l'automatisation avec Exceltic + Resolve.

L'automatisation permet aux entreprises de répondre aux exigences de l'environnement actuel, qui évolue rapidement, et de prospérer de manière fiable et cohérente.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *

NOUVELLES RELATIVES

  • 10 automatisations indispensables pour un réseau léger et efficace.
    Les environnements dotés de stratégies opérationnelles claires et de cadres structurés sont inévitablement confrontés à une complexité croissante de l'infrastructure et des opérations au fur et à mesure que les entreprises se développent. Pour garantir une croissance régulière et fiable, il est essentiel d'optimiser la fonction informatique, qui sert de colonne vertébrale pour soutenir les activités de l'entreprise.
  • Le facteur humain dans le secteur ferroviaire
    Le comportement humain joue un rôle central dans l'exploitation sûre et efficace du chemin de fer, c'est pourquoi une approche systématique doit être adoptée pour soutenir les performances humaines.
  • Les étapes de la maturité analytique
    En investissant dans des outils et des méthodes d'analyse avancés, en créant une culture de prise de décision axée sur les données, et en mesurant et en améliorant en permanence leur maturité analytique, les organisations peuvent acquérir un avantage concurrentiel et faire un meilleur usage de leurs ressources.

Plus de nouvelles ...